Mises à jour annuelles 08 & 09/09/2018

Le CFNA organise, pour les diplômé(e)s en Nutrithérapie, une mise à jour annuelle 

« Avancées de la nutrithérapie » 

Cette formation sera donnée par Jean-Paul Curtay  


Programme :

Microbiote, diabète et maladie d’Alzheimer, un ménage à trois

L’une des percées les plus importantes de ces dernières années a été la découverte que l’impact inflammatoire des déséquilibres de la flore intestinale se répercute bien au-delà du tube digestif. Il affecte l’ensemble des cellules de l’organisme et joue un rôle fondamental dans l’apparition du diabète.

Une consommation de sucres rapides non seulement élève la glycémie, ce qui affecte toutes les protéines qui nous permettent de fonctionner, via la glycation, mais joue le rôle de facteur de croissance de bactéries pathogènes, inflammatoires. Or, et la glycation et l’inflammation réduisent l’efficacité des récepteurs à l’insuline.

Cette réduction entraîne une montée de la glycémie, qui augmente la glycation et qui, donc, réduit encore l’efficacité de ces récepteurs. On entre dans un cercle vicieux.
Ces découvertes permettent de prévenir et de traiter de façon beaucoup plus efficace le diabète, en tenant compte de la flore. Car ce que nous mangeons nourrit les bactéries du côlon avant de passer dans le sang et de nous nourrir.
Devenir un « bon jardinier de sa flore » devient donc essentiel.

Quant à la maladie d’Alzheimer, objet d’une véritable épidémie qui menace les systèmes de santé et même l’économie des pays développés, elle est à la fois inflammatoire et favorisée par l’intolérance au glucose qui a été démontrée au niveau des neurones, même lorsqu’il n’y a pas de diabète.

L’intolérance au glucose est un phénomène nouvellement identifié dans la maladie d’Alzheimer, qualifiée de ce fait de « diabète de type 3 ».

Par ailleurs, le fait d’être diabétique est un clair facteur de risque et de déclin cognitif précoce et de maladie d’Alzheimer.
Aucune maladie n’a été le théâtre de percées aussi importantes, dans la compréhension de sa physiopathologie, de sa prévention, de sa détection précoce et de son traitement – jusqu’à présent en échec total sur le plan des approches médicamenteuses – que la maladie d’Alzheimer.

Nous parcourons donc les avancées considérables réalisées dans les domaines du microbiote, du diabète et de la maladie d’Alzheimer, afin d’aboutir à des protocoles préventifs et thérapeutiques globaux, beaucoup plus en pointe que ce qui est jusqu’à présent proposé.

Date :

le W-E du 08 & 09  septembre 2018

Horaire : 9H00 – 12H30 / 14H00 – 18H00 (accueil dès 8h30 pour l’enregistrement)


Modalités pratiques : 

Lieu :

Belgique : Facultés universitaires  de Namur

L’entrée principale de l’amphithéatre PEDRO ARRUPE O2 se situe au milieu du sentier Thomas. Ce sentier relie la rue Grangagnage (Faculté de Droit) et la rue Joseph Grafé (Faculté des Sciences) – Plan du campus : bâtiment 8

Frais de cette formation :

> 220 Eur TTC (165 Eur pour les membres UDNF)

Ce montant comprend les frais de dossiers et d’inscription, les cours, les polycopiés et pauses-thés.

Modalités de paiement :

Minimum 15 jours avant le séminaire sur le compte: BE22 0017 3146 4447 – BIC : GEBABEBB

Inscription & Renseignement :

Tél : 0032(0)87/54.10.32

E-Mail : info@cfna.be